SALLES BLANCHES

SALLES BLANCHES

En quoi consiste
une salle blanche?

Les salles blanches sont des espaces réservés à la manipulation en toute sécurité de produits alimentaires dont nous voulons éviter qu’ils soient contaminés par des agents extérieurs, chimiques ou microbiologiques, et qu’ils contaminent eux-mêmes d’autres produits qui entreraient a posteriori dans lesdits espaces.

Il est important que la conception, l’installation et la certification des salles blanches soient réalisées par des entreprises spécialisées.

 

Les salles blanches et la protection du produit
  • Garantir la conservation du produit en le préservant d’éventuelles contaminations.
  • Séparation ou isolement de la salle par rapport à l’environnement extérieur.
  • Éliminer le plus possible de la contamination provoquée par le personnel travaillant dans la salle.
  • Éviter la contamination croisée entre produits au moyen de la séparation.
  • Contrôle et gestion des flux de matériel au cours des étapes du processus, au moyen d’un agencement et d’une configuration corrects.
  • Contrôle et gestion des mouvements du personnel grâce à l’optimisation des connexions entre salles.
Les salles blanches et la protection des personnes
  • Confinement du produit en évitant les expositions inutiles.
  • Contrôle des risques résultants de la manipulation.
  • Renouvellement correct de l’air et contrôle des particules en suspension au moyen du monitorage efficace de l’état de la salle.
  • Conditions de confort pour le personnel (température, humidité, bruit).
  • Ergonomie dans les mouvements et les flux, comme l’accès facile aux produits servant à réaliser la maintenance.

 

Les salles blanches et la protection de l’environnement
  • Séparation ou isolement par rapport à l’environnement extérieur.
  • Élimination ou dilution de la contamination produite par le procédé de fabrication lui-même, au moyen de systèmes de filtration de l’air et d’épuration des eaux.
  • Diminution de l’espace nécessaire afin de réduire la consommation énergétique.
En ce qui concerne l’installation de la climatisation, il faut prendre soin de :
  • Éviter le risque de contamination croisée.
  • Diminuer la contamination due au procédé, au personnel…
  • Faciliter le nettoyage et les opérations d’entretien.
  • Obtenir de la classe énergétique à laquelle prétendent les salles.
  • Approvisionner en air avec une qualité et un débit suffisants pour obtenir et conserver les conditions de température et humidité relative du produit et la classe de la salle.
L’étude des flux de matériels et de personnes entre les différentes zones de production est fondamentale pour :
  • Obtenir une amélioration dans l’organisation interne de l’usine.
  • Éviter les incidents dus à la contamination croisée avec la séparation physique des produits incompatibles.
  • Mener à bien l’amélioration de l’efficacité des processus.
  • Réduire, enfin, le nombre de personnes impliquées dans les déplacements de produit.
Facteurs influant sur la conception et le calcul des paramètres des salles blanches

1. Déterminer la classe

2. Température:

Elle oscille entre +2 et +18 °C

Par exemple:

Produits en tranches : +4 à + 8 °C
Jus de fruits : +15 °C
Pâtes fraîches : +2 °C

3. Humidité relative:

Normalement 40 à 60 %

4. Surpression:

(++) Classe 10 000
(+++) Classe 100

5. Renouvellement de l’air en fonction de la classe:

Classe 100 000: < 20
Classe 10 000: 30 à 40
Classe 100: ≥ 200

6. Fluides:

H2O glycolée : ≤ -8 °C
H2O chaude : 50 à 60 °C

7. Nb de personnes

8. Charges thermiques : machinerie, ampoules électriques, etc.